Lexique CAPES documentation

fenetresur

Ce lexique pour la préparation du CAPES documentation recense près de 350 notions en SID et en sciences de l’éducation. Thématique plus qu’alphabétique, il a l’ambition de donner une vision globale de « notions mères » en y associant du vocabulaire relié sémantiquement et enrichi par une recontextualisation historique.

View original post 85 mots de plus

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La rentrée SFF : une wish-list fantasy

ça doit bien faire 3 mois que je n’ai pas posé ma plume par ici…

Nouvelle résolution de la rentrée : je vise un article par semaine ici, pas forcément autour des livres. Après avoir suivi les différentes pages Facebook des 4 principaux éditeurs en littératures de l’imaginaire, plusieurs titres m’ont mis l’eau à la bouche.

J’ai donc écumé un peu les sites des éditeurs pour arriver à une Wish-List variée, tout en restant dans l’imaginaire, mais avec des romans sortis dans l’année pour une majorité d’entre eux en tout cas.

Editions Denoël, collection Lunes d’Encre :

Les Griffes et les Crocs de Jo Walton (Fantasy) qui sortira le 21 septembre. Des dragons, des souvenirs d’un dragon mourant et ses pêchés, apparemment pas mal porté sur le cannibalisme.

La Cité du Futur de Robert Chales Wilson (SF) dont le résumé me rappelle un peu Westoworld, cette série où des personnes issus du XXIIe siècle s’offraient des séjours dans un monde robotisé qui se déroule au temps de la conquête de l’ouest (ou peu après) #Western. Complot et secrets sur cette mystérieuse cité du passé.

La Bibliothèque de Mount Char par Scott Hawkins (Fantasy) : ne serait-ce que parce qu’une bibliothèque semble au coeur de l’histoire, juste le titre me fait envie. La couverture est moyennement attractive par contre.

Arslan de M.J Engh (SF) : il paraît que c’est un classique de la littérature américaine, donc je vais m’essayer à cette lecture semi-historique semi-SF !

L’Adjacent de Christopher Priest (SF) : une fresque de personnages, un contexte historique, et l’intrigue basée sur des extra-terrestres : j’adhère !

Editions Mnémos :

Grand siècle, livre 1 l’Académie de l’éther par Johan Heliot (Fantasy historique) : un roman qui se passe dans l’Histoire, la remodèle et s’inspire de personnages historiques. Une fresque historique, future trilogie. Totalement mon style 😉

Les deux romans d’Olivier Bérenval : Ianos (avril 2017) et Nmerod (octobre 2017) (SF) : de la SF, un roman français et deux intrigues qui donnent envie de lire. What else ?

Le Bélial :

La Ménagerie de papier de Ken LIU (Fantasy) : un roman dont juste la couverture et le titre suffisent à me donner envie de lire !

L’Alchimie de la Pierre (février 2017 en livre papier et version française) par Ekaterina SEDIA (fantasy) : pour changer des auteurs français ou britanniques, une auteure russe expatriée aux Etats-Unis et c’est son premier roman à paraître en français.

48232-w300Le Château des Millions d’Années par Stéphane PRZYBYLSKI : une série de 4 tomes, dont le premier (celui-ci) est sorti en 2015. Le titre me rappelle un peu L’Homme du Haut Chateau (Phillip Dick) adapté en série d’autant plus qu’il se déroule pendant la 2nde Guerre Mondiale (en 1939) ! J’hésite à m’y plonger ayant tendance à me lancer dans des séries et les finir en peu de temps, sans les déguster.

Editions l’Atalante :

Les lions d’Al-Rassan (réedition) de Guy Gavriel Kay : fantasy historique, et un de mes auteurs préférés chez cette maison d’édition.

Editions Scrinéo :

Les Haut Conteurs Origines – Le songe maudit (octobre) : (fantasy) un préquel de la série d’Olivier Péru (illustrations) et Patrick McSpare, que je compte bien lire un jour aussi.

 

Et voilà, je n’ai pas compté les mangas (4 parutions en septembre et un peu plus en octobre) que je compte acheter. Cette wish-list n’est pas exhaustive, mais au moins si vous ne saviez pas quoi lire prochainement/avez un anniversaire  bientôt, vous voilà servis !

Colundoc

1d9271c64303f22a084670a4399410e1

Publié dans Editeur, Fantasy, Historique, Roman, SF | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Defi Tag 10 : les couvertures

Imaginez...

Il y a quelques semaines, Pocket Jeunesse consacrait son tag aux couvertures !  Le principe reste le même : un livre pour chaque question, et éviter si possible 2 fois le  ême livre !

1) Quel livre de votre bibliothèque a, selon vous, la plus belle couverture?

darryl-ouvremonde-710460Question très dure pour commencer ! Dans ma bibliothèque, la plus belle couverture c’est celle du livre financé en financement participatif sur Ulule édité par Termites FactoryDarryl Ouvremonde co-créé par 4 personnes !

2) Quel livre vous fait très envie à cause de sa belle couverture ?

la-passe-miroir,-livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811

Couverture tome 1 Passe-Miroir ©Christelle Dabos

La Passe-Miroir tome 3 (sort le 1er juin) : chaque couverture est très bien travaillée graphiquement, les couleurs ont toujours une raison d’y être…

3) Citer un livre dont la couverture française est, selon vous, plus belle que la couverture VO.

La Moitié d’un Roi de Joe Abercrombie aux éditions Bragelonne !

4) Citer un livre dont la couverture VO est, selon vous, plus belle que la couverture française.

J’ai récemment vu passer la couverture de Izana – la Voleuse de visages chez Lumen (préquel de Kasane chez Ki-Ooon) et la différence m’a vachement choquée… Jugez par vous-même !

5) Citer un livre dont la couverture reflète parfaitement le roman.

Sans hésitation, Bibliomancien Magie Ex-Libris (T.1 et T.2 d’ailleurs) : les couvertures illustrent bien l’intrigue, sans trop en dire non plus (bien que ce soit discutable dans le cas du tome 2).

6) Citer un roman dont la belle couverture n’a aucun rapport avec l’histoire.

Le Fleuve Céleste de Guy Gavriel Kay aux éditions Atalante. Franchement à part le temple en fond, il n’est pas vraiment révélateur de l’histoire ! le-fleuve-céleste-218x300

7) Citer un livre avec une belle couverture minimaliste.

Je dirais les A comme Association : le même thème pour chaque tome mais une couleur différente à chaque fois.

4txHtOev2bgLeOMvy0iLODUm4mY

8) Citer un livre avec un belle couverture qui a plein de détails.

J’en ai pas vraiment en tête, mis à part celle du Livre des Etoiles l’Intégrale parue récemment aux éditions Gallimard Jeunesse, écrit par Erik L’Homme !

le-livre-des-etoiles-l-integrale

9) Citer un livre avec une belle couverture qui fait apparaître au moins un visage.

Wouah compliqué celle-ci ! American Gods de Neil Gaiman me paraît correspondre, l’édition poche ^^

10) Citer un livre avec une belle couverture qui est majoritairement de votre couleur préférée.

La-derniere-eclipse

La Cité T. 4 : La dernière éclipse – de Karim Ressouni-Demigneux –> Ce tome est le meilleur de la série je trouve J’avais envie de pleurer à la fin !

11) Citer un livre avec une belle couverture dont le visuel est un dessin.

Le Passeur de Lois Lowry (1994) aux éditions l’Ecole des Loisirs : ma première dystopie, à l’époque je ne le savais pas…

le-passeur-537910

Bonnes lectures ! J’espère avoir donné quelques idées pour l’été 😉

Couverturement,

Luna

1d9271c64303f22a084670a4399410e1

Publié dans Editeur, Fantasy, Jeunesse, SF, Tag | Laisser un commentaire

Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos

Pour celles et ceux qui sont un peu à la traîne coté lecture (comme moi !), je vais vous parler du premier tome d’une trilogie écrite par Christelle Dabos : Les fiancés de l’hiver.  Luna l’a déjà mentionné dans son article, c’est un livre qu’elle adore et je suis également tombée sous le charme. Si comme moi, vous voyez tout votre entourage s’exalter à l’idée de la parution du dernier opus cette année, voici quelques raisons qui pourraient expliquer pourquoi.

la-passe-miroir,-livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811

Il était une fois, une fan-fiction…

Et oui, à l’origine, Les fiancés de l’hiver était un récit publié sur le net grâce à la communauté Plume d’argent ! Internet regorge de milliers de fan-fictions inspirées de romans, mangas, films et j’en passe, un moyen pour les adorateurs d’un univers de se l’approprier et de l’étendre. Il existe également des œuvres inédites, c’est à dire ne s’inspirant aucunement d’un univers fictionnel connu, mais qui profitent de notre ère pour s’auto-publier librement sur le net ! Si vous voulez en savoir plus, voici une série de micro-reportages qui valent le détour.

Les fan-fictions ont souvent la réputation d’être mal écrites (en fait, il est presque impossible d’en juger vu la quantité astronomique de « fan-fic » disponibles en ligne), heureusement, en gagnant le concours littéraire lancé par Gallimard,  Les fiancés de l’hiver ont permis de faire un peu mieux connaitre cet univers encore méconnu et qui touche toutes les générations.

Un double lectorat

Le livre connait autant de succès chez les adolescents que chez les adultes ! En effet, Gallimard a pris le parti de le publier dans deux collections différentes et tous sont conquis par l’histoire et la qualité narrative de l’auteur. Elle-même avoue ne pas s’être attachée à un lectorat en particulier pendant le processus d’écriture, même si, dorénavant, la loi du 16 juillet 1949 sur les ouvrages destinés à la jeunesse planait au-dessus d’elle en écrivant la suite.

Des inspirations qui nous parlent

Christelle Dabos s’est inspirée de plusieurs univers connus, et pas des moindres ! On peut ainsi mentionner Alice au pays des merveilles, Harry Potter mais aussi les anime de Hayao Miyazaki et en particulier Le Voyage de Chihiro… (Si vous en trouvez d’autres, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires). Mais ce qui fait sa force réside dans la complexité fictionnelle de cet univers qui lui est propre.

Si j’ai peu parlé de l’intrigue mais plutôt du contexte dans lequel est né le roman, c’était pour vous laissez l’opportunité de le découvrir par vous-même. Alors j’espère vous avoir assez intrigué pour que vous alliez l’emprunter dans votre bibliothèque ou l’acheter dans une librairie.

Eôs

image

 

Publié dans Coup de cœur d'Eôs, Fantastique, Jeunesse | 1 commentaire

Challenge mai : Fantasy

Mois de la Fantasy : kézaco ?

Moisdemai-defi

Cela se passe du 1er au 31 mai : il s(‘agit d’un petit challenge pour découvrir/redécouvrir des titres de Fantasy. Un groupe Facebook a été crée pour discuter, partager et échanger autour de ce genre. On peut choisir entre 3 catégories : Grignoteurs, Modérés, Dévoreurs. Le groupe permet de demander ou donner des conseils, partager sa pile à lire sur divers photos.

Dans un contexte où de nombreux acteurs de la littérature de l’imaginaire (SF2F) se sont regroupés pour avoir plus de poids et que cette littérature soit prise en compte à sa juste valeur, le mois de la Fantasy me paraît plus d’actualité que jamais.

Ma participation au Challenge

Voici donc ma contribution au challenge. J’essaierai de faire un article sur le blog dès qu’un livre sera fini :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 La Mer Eclatée – intégrale – (3 livres) – Joe Abercombie
Le Fleuve Céleste – Kavriel Kay – éditions Atalante
Ex-Libris : Lecteurs nés (tome 2) – éditions l’Atalante

Une relecture :

La Passe-Miroir : les fiancés de l’hiver, histoire de se remettre dans le bain avant la sortie du tome 3 (prévue le 1er juin)

Et vous, est-ce que vous participez ? Si oui, quelles lectures avez-vous prévue ?

Luna

1d9271c64303f22a084670a4399410e1

Publié dans Challenge, Fantasy | Laisser un commentaire

Maisons d’édition : mon top 3

Dans la masse des maisons d’éditions, certaines se démarquent plus que d’autre dans la sphère du livre en France. Petite sélection des maisons d’éditions que j’aime plus que les autres !

1. Editions Komikku

KomikkuAussi librairie à Paris, ces éditions ont le grand talent de proposer un renouveau de séries au niveau des thèmes et de la durée. Ils éditent de tout : shojo, seinen, shonen, seinen…

Pour vous faire une idée des nombreuses séries proposées, Canal BD en propose la liste.

Quelques séries que j’ai beaucoup aimé :

  • Le Maitre des Livres (tome 11 sorti aujourd’hui)
  • The Ancien Magnus Bride (on en est à 6 tomes en France) Bientôt l’animé !
  • L’enfant et le maudit (1 tome pour l’instant)
  • Pupa (2 tomes)

2. Editions l’Atalante

0703120001J’adore cette maison d’édition indépendante, spécialisée dans la fantasy et la SF. J’adore leurs couvertures qui sont à tomber par terre pour certaines. Par contre, j’aime moins leurs prix. Quand j’achète l’un de leurs bouquins, je sais que ça va être de la qualité : en général c’est le cas. Mais en moyenne c’est 23€ un roman chez eux ^^ Bref, quand j’achète un roman de cette maison, je sais que c’est pour les aider, les soutenir.

Apparemment c’est aussi une librairie, mais elle est située à Nantes ! Encore une raison pour moi d’y aller faire un tour…

L’Atalante fait d’ailleurs partie du collectif autour des littératures de l’imaginaire qui regroupe ActuSF, Mnémos, Moutons Electriques et Atalante, toutes maisons d’édition de taille moyenne (par rapport à Bragelonne par exemple) et indépendantes.

Lancement de l’appel à l’unification des acteurs pour la valorisation des littératures de l’imaginaire : prévu pour les Utopiales de Nantes en 2017,

Entre autres auteurs et titres disponibles chez eux :

  • Terry Pratchett : les aventures sur le Disque-Monde et au-delà !
  • Les Chevaux Celestes et le Fleuve Celeste (prochaines fiches à venir)
  • Fabrice Colin
  • Pierre Bordage
  • Et bien d’autres à découvrir !

Bon, bien sûr qui dit profusion de titre, dit collections. La collection que j’apprécie le plus c’est « Dentelle du Cygne » qui regroupe les textes de SFF européens et français.

Leur blog très sympa à lire !

3. Michel Lafon

J’adore leurs couvertures. Maison généraliste, ils sont connus pour avoir édité, entre autres Les Chevaliers d’Emeraude et les autres romans d’Anne Robillard.

le-feu-dans-le-cielPiege_au_Royaume_des_Ombres_Les_Chevaliers_d_Emeraude_tome_3couv29489427

Bref, vous l’aurez compris, ma bibliothèque est composée d’environ 30% de Komikku, ça commence à se remplir niveau Atalante, et j’ai presque toute la collection des Chevaliers. Quand je lisais des romans ados, j’achetais aussi pas mal de Pocket Jeunesse.

J’espère que je vous aurais donné quelques idées de lecture 😀

Bon week-end de 3 jours !

Luna.

bulbasaur_by_tsaoshin-d5tdz9v

Publié dans Editeur, Fantasy, Série, SF | Tagué , , | Laisser un commentaire

Une belle brochette de bananes, Jean-Philippe Arrou-Vignod

Jean-Philippe Arrou-Vignod écrit pour la jeunesse depuis 34 ans. Il a notamment publié Enquêtes au collège, ou encore L’omelette au sucre. Il est également directeur de collection chez Gallimard jeunesse. Mais alors, pourquoi, pourquoi, je n’ai pas été transporté par son dernier roman ?

A58023.jpg

Pour ceux qui connaissent L’omelette au sucre, il s’agit ici de narrer les histoires d’une famille nombreuse dans les années 70. La série est également appelée « Histoires des Jean-Quelque-Chose » car la fratrie, composée de 6 garçons, ont tous un prénom composé commençant par Jean. D’ailleurs, l’auteur ne prend pas la peine de donner leurs noms complets et ces derniers suivent l’ordre alphabétique : l’aîné est Jean-A., le second Jean-B., etc. Personnellement je trouve ça marrant (leurs surnoms aussi : à voir ici).

L’auteur s’inspire beaucoup de sa propre enfance (il a lui-même 6 frères dont les noms sont composés) allant même jusqu’à choisir les lieux où il habita avec sa famille (Cherbourg, puis Toulon). Un récit presque intime, donc. Il a d’ailleurs beaucoup de succès auprès du jeune lectorat et ces années passées à travailler dans le monde de la jeunesse ne font qu’asseoir sa réputation dans ce domaine. Mais ce dernier opus, haaaaa…

On retrouve avec plaisir nos « Jean-Quelque-Chose », on déchante un peu plus avec le comportement du père. C’est vrai, nous sommes dans les années 70, mais de là à penser la figure maternelle uniquement comme une ménagère bien organisée qui connait son vocabulaire comme un dictionnaire, je dis stop. Oui, une femme peut comprendre la vitesse d’obturation d’un appareil photo, elle peut également prendre une photo et s’apercevoir qu’il faut enlever le cache, sans se faire rabaisser par son mari. Et alors, prendre des vacances ? Certainement… mais avec les enfants ! (Elle risque de bien se reposer, tient…).

Vous l’aurez compris, j’ai été un peu agacée à la lecture de l’ouvrage. Cela reste un avis purement subjectif et je vous conseille tout de même de lire la série des « Jean-Quelque-Chose ». N’hésitez pas à partager le votre dans les commentaires, je serai ravie d’avoir vos retours sur la question !

Eôs

image

Publié dans Jeunesse, Série | Laisser un commentaire

Quatre soeurs, de Malika Ferdjoukh

D’aucuns diront « Mais c’est un classique de la littérature jeunesse ! » ou encore « un incontournable de l’école des loisirs ! ». Et bien voilà, je l’avoue, je l’ai enfin lu. Cette saga qui a débuté en 2003 et qui s’adresse aux adolescents, qui a reçu le « Prix L 10/14 ans », je l’ai d’abord découverte… à travers l’adaptation en roman graphique, illustré par Cati Baur. Que j’ai littéralement dévoré. Quelques jours plus tard, je me plongeais également dans les romans de Malika Ferdjoukh.

109123981ob_643c69cae29008d41923927b62287ff9_quatre-soeurs

Quatre tomes, tous axés autour d’une saison et d’un des personnages, par odre d’apparition donc : Enid (la cadette) représentant l’automne, Hortense pour l’hiver, Bettina le printemps et enfin Geneviève qui achève le cycle en été. Mais en réalité, elles sont cinq : Charlie, l’ainée, veille sur ses cadettes depuis que leurs parents sont morts d’un accident de voiture. Nous voilà donc plongés dans le quotidien farfelu de cette fratrie (féminine !) qui habite la Vill’Hervé, cette vieille villa en bord de falaise. Se succèdent alors les réparations inopportunes dans la villa qui tombe en ruine, les invités (parfois indésirables, comme tante Lucrèce) mais surtout les copines, les amoureux, et inévitablement, les peines de coeur… Heureusement, les fantômes des parents ne sont jamais bien loin pour leur remonter le moral. Vous l’aurez compris, à travers les aventures des soeurs Verdelaine, nous avons droit à un cocktail varié de sentiments.

Le premier point frappant du roman repose sur la forme. En effet, il s’agit d’un roman polyphonique qui permet de faire entendre les voix et pensées de toutes les sœurs Verdelaine. En ce-sens, on pourrait alors s’interroger sur le titre, qui met toujours l’une des soeurs à l’honneur. Le récit à voix multiples permet de séduire le lecteur en le laissant s’identifier à la sœur de son choix. Cette polyphonie est ainsi un signe évolutif du roman de littérature jeunesse et devient dorénavant, monnaie courante.
L’auteur a également recours à des procédés littéraires visant à protéger son lecteur. Malika Ferdjoukh part d’un postulat assez fréquent en littérature jeunesse : l’orphelinisme. Sans protection parentale, comment les enfants vont-ils pouvoir se débrouiller ? C’est ainsi qu’elle fait intervenir, dans des situations précises, l’image spectrale des parents. Les enfants ne sont donc pas livrés à eux-mêmes et ne font jamais trop de bêtises. La polyphonie permet également cette protection : ainsi, les méchantes farces de Bettina sont critiquées par ses autres sœurs.

Si les personnages sont des archétypes faciles à manipuler pour l’auteur (Enid, la petite sœur candide, Hortense l’intello, Bettina l’adolescente superficielle, Geneviève au caractère doux et enfin Charlie qui sacrifie sa jeunesse pour s’occuper de ses sœurs) le récit n’en reste pas moins charmant. La plume de Malika Ferdjoukh se fait vive et légère, on apprécie les intrigues mêlées et le ton enjoué qui nous les décrit. La réalité des sentiments dépeints ici nous touche à la lecture du roman et les personnages sont toujours plein de surprises !

Eôs

image

Publié dans Bande dessinée, Jeunesse, Roman | Laisser un commentaire

La petite fille aux allumettes

Tout le monde a entendu parler du conte La petite fille aux allumettes, d’Andersen. Voici la version contemporaine et au vitriol de Suzuki Sanami !

Composé de courtes histoires, une par chapitre, qui donnent un aspect recueil de nouvelles au titre, La petite fille aux allumettes fait partie de ces livres dont on ne pense pas être accroché. Et pourtant ! Chaque histoire a son thème, explorant les recoins de cœur humain, les plus sombres comme les plus lumineux.

>> Extrait : http://www.manga-news.com/index.php/preview/953 <<

Un manga à découvrir pour redécouvrir le genre !

Et vous, quel rêve feriez-vous ?

Chimériquement vôtre,

Cat

Publié dans Fantastique, Hommage littéraire, Manga, Référence à ..., Réflexion, Série, Société, Tranche de vie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Power Club – L’apprentissage

Et s’il était possible de devenir un vrai super-héros ? Pas en se faisant mordre, ou infecter, ou en débarquant d’une autre planète, non, mais en payant plusieurs milliards de faire implanter des boosters, petites créatures biotechnologiques capables, entre autres, briser un diamant à mains nues, ou encore de percevoir un battement de cœur.

Candidate richissime parmi d’autres, Anna est une jeune parisienne de dix-sept ans qui a passé une bonne partie de sa vie à critiquer l’entreprise américaine proposant ce concept : le Power Club. Composé de six supers-héros et cultivant à la fois le goût du secret et celui du capitalisme, le Power Club est plus qu’intrigant pour la jeune fille.

Comme on peut s’en douter, la future-nouvelle-super-héroïne va pouvoir faire ses premiers pas sur le sol américain aux côtés du Power-Club. Avec, en toile de fond, un dilemme à la Civil War : l’assassinat d’un des super-héros, au corps pourtant indestructible ; la manipulation de la presse et des média ; l’omniprésence de l’image du super-héros comme une image de marque ; et enfin les thèmes de la moralité, de la justice et de la vérité !

Contrairement à bon nombre d’ouvrages dits « jeunesse », l’histoire ne tourne pas autour d’une vie sociale réussie ou non, agrémentée d’une histoire à l’eau de rose dont on devine la fin dès le premier chapitre. Les thèmes sont très actuels, et ne s’appliquent pas qu’aux super-héros ; c’est pour moi une histoire rondement menée qui fait évoluer son lecteur tant dans sa manière de lire que dans sa manière de voir sa vie. Un titre à mettre entre toutes les mains !

Héroïquement vôtre,

Cat

Publié dans Action/Aventure, Coup de coeur de Cat, Dénonciation, Fantastique, Humour, J'adooooore <3, Jeunesse, Référence à ..., Réflexion, Recherche de soi, Roman, Série, Société | Tagué , , , , | Laisser un commentaire