Une belle brochette de bananes, Jean-Philippe Arrou-Vignod

Jean-Philippe Arrou-Vignod écrit pour la jeunesse depuis 34 ans. Il a notamment publié Enquêtes au collège, ou encore L’omelette au sucre. Il est également directeur de collection chez Gallimard jeunesse. Mais alors, pourquoi, pourquoi, je n’ai pas été transporté par son dernier roman ?

A58023.jpg

Pour ceux qui connaissent L’omelette au sucre, il s’agit ici de narrer les histoires d’une famille nombreuse dans les années 70. La série est également appelée « Histoires des Jean-Quelque-Chose » car la fratrie, composée de 6 garçons, ont tous un prénom composé commençant par Jean. D’ailleurs, l’auteur ne prend pas la peine de donner leurs noms complets et ces derniers suivent l’ordre alphabétique : l’aîné est Jean-A., le second Jean-B., etc. Personnellement je trouve ça marrant (leurs surnoms aussi : à voir ici).

L’auteur s’inspire beaucoup de sa propre enfance (il a lui-même 6 frères dont les noms sont composés) allant même jusqu’à choisir les lieux où il habita avec sa famille (Cherbourg, puis Toulon). Un récit presque intime, donc. Il a d’ailleurs beaucoup de succès auprès du jeune lectorat et ces années passées à travailler dans le monde de la jeunesse ne font qu’asseoir sa réputation dans ce domaine. Mais ce dernier opus, haaaaa…

On retrouve avec plaisir nos « Jean-Quelque-Chose », on déchante un peu plus avec le comportement du père. C’est vrai, nous sommes dans les années 70, mais de là à penser la figure maternelle uniquement comme une ménagère bien organisée qui connait son vocabulaire comme un dictionnaire, je dis stop. Oui, une femme peut comprendre la vitesse d’obturation d’un appareil photo, elle peut également prendre une photo et s’apercevoir qu’il faut enlever le cache, sans se faire rabaisser par son mari. Et alors, prendre des vacances ? Certainement… mais avec les enfants ! (Elle risque de bien se reposer, tient…).

Vous l’aurez compris, j’ai été un peu agacée à la lecture de l’ouvrage. Cela reste un avis purement subjectif et je vous conseille tout de même de lire la série des « Jean-Quelque-Chose ». N’hésitez pas à partager le votre dans les commentaires, je serai ravie d’avoir vos retours sur la question !

Eôs

image

Publicités
Cet article a été publié dans Jeunesse, Série. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s